Découverte du Kin Ball

En cette journée pluvieuse, Soukaïna, Killian et Farid, trois courageux AOPiens, ont découvert la pratique du Kin-Ball dans la salle Malakoff avec une équipe du Club NAKC menée par Alexis l’entraineur. Pendant 1h45, ils ont d’abord évolué sur le terrain par un échauffement puis, après avoir appris quelques règles, ont intégré une équipe et se sont donnés à cœur joie en jouant quelques manches.

Mais qu’est-ce que le Kin-Ball ?

Le Kin-Ball est un sport collectif créé au Québec et développé par la compagnie Omnikin en 1987. Ce sport arrive en France en 2001. Il se pratique en salle et se joue en trois manches gagnantes avec une grande balle d’un diamètre de 1,22 mètre et pèse entre 800g et 1kg.

Ce jeu se compose de trois équipes de 4 joueurs portant des dossards aux couleurs officielles que sont le gris, le bleu et le noir. Le but est de servir le ballon à l’une des équipes adverses de façon que cette dernière ne puisse pas le réceptionner avant qu’il en touche le sol.

Ce sport véhicule des valeurs telles que l’esprit d’équipe, la coopération, le respect des autres, le fair-play.

Merci à Charlotte, Alexis et tous les jeunes du Club pour leur accueil chaleureux.

.

.

Après cet intermède sportif, nous avons pris le bus direction le Quai des Antilles pour nous rendre au restaurant où chacun a pu choisir son repas et manger tranquillement. Pizzas, pâtes, de succulents desserts ont ravis nos AOPiens.

Ensuite, nous nous sommes rendus au manège « Le Carrousel des mondes marins », attraction conçue pour les enfants autant que pour les adultes sur trois niveaux où se présentent différents éléments marins tels que le Crabe géant, la Calamar, le Bathyscaphe, la raie Manta, le poisson pirate et bien d’autres…. Pour le premier tour, nos AOPiens ont choisi le sous-marin puis le second ils ont embarqué dans le bateau tempête.

.

.

Au pied de la grue jaune, une structure molle, argentée et percée de cratères, a été créée, intitulée « On va marcher sur la Lune ». Sur des trampolines installés dans les cratères ils ont terminé la journée par quelques sauts pour le bonheur de tous.

.

Christine

.