Baptême de l’air et Pompiers

Départ de Nantes samedi 18 mai, avec Kévin notre super chauffeur de car, direction Ancenis, où une surprise est prévue dans la matinée, aucun des jeunes n’est au courant. Nous arrivons à l’aérodrome d’Ancenis où nous sommes accueillis par Baptiste, étudiant ingénieur de l’Ecole Normale de Nantes, ainsi que ses collègues étudiants qui ont organisé toute cette journée, puis nous remontons dans le car, direction la surprise.

.

.

Quelques minutes plus tard, nous arrivons à la Caserne de Pompiers d’Ancenis, où nous sommes accueillis par les professionnels. Ils nous montrent l’univers de la caserne : les véhicules de secours, le matériel,  les différentes pièces, les espaces détente. Les AOPiens ont même la joie d’essayer la lance à incendie et monter dans les différents véhicules.

.

.

Après une photo de groupe et un remerciement chaleureux à ces pompiers sympathiques, nous reprenons le car direction l’aérodrome. Sur place, une accueillante table est dressée pour nous, le repas à été préparé par les étudiants ingénieurs. Nous discutons également avec les membres de l’association « Aviation sans frontières », partenaire de la journée. L’après-midi est déjà là et les AOPiens regardent les avions décoller avec un mélange d’envie et d’appréhension. Des groupes de 2 sont formés, ils seront chacun accompagnés d’un pilote (rôle primordial en effet pour un baptême de l’air !) et d’un accompagnateur de l’AOPA.

.

.

Après 20-30 minutes de vol au-dessus de la Loire et du Château de Louis de Funès, les AOPiens ont des étoiles plein les yeux. Quand ils ne sont pas en l’air, les enfants et jeunes ont l’opportunité particulière de visiter la tour de contrôle mais aussi tester le simulateur de vol sur ordinateur, pour devenir peut être un pilote plus tard !

.


.

La journée touche à sa fin, après un bon goûter offert par les étudiants ingénieurs et quelques jeux, dont plusieurs parties de 1, 2, 3 soleil tronquées par quelques tricheurs, il est l’heure de repartir. Les AOPiens reçoivent, avant de partir, un diplôme de réussite du baptême de l’air,  accompagné d’une photo de l’arrivée de leur vol, pour chacun d’entre eux.

.

.

Au retour, les esprits sont divisés entre fatigue et joie d’avoir vécu de nouvelles expériences. Un énorme merci à Baptiste et les autres étudiants ingénieurs de l’école normale de Nantes et l’association  « Aviation Sans Frontières » et « les Ailes du Sourire ». Merci pour leur accueil,  leur sympathie et les étoiles dans les yeux des AOPiens.

.

Sandra

.